Module 3 : Les chants du silence

Les chants du silence

Celui qui chante bien fait de tout son corps une sorte d’instrument extraordinaire, qui se prend à vibrer par un appui total du larynx sur la colonne vertébrale. De ce fait, c’est la colonne qui chante, et qui en chantant, fait vibrer tout le corps, notamment les os du crâne. Le son vrai sort de partout et non pas seulement de la bouche.” (Alfred Tomatis)

C’est la raison pour laquelle ce module de stage se positionne après une approche faite du corps puis des rythmes, dans les sessions précédentes.

Le travail sur la respiration, tellement essentielle au chant sera travaillée dans chacun des modules.

Le chanteur chante avec son corps, il doit donc apprendre à le connaître et à l’exercer à travers des techniques qui visent la participation du corps appliquée aux exigences de l’émission vocale. La recherche de l’équilibre du geste vocal sera donc évidente et cherchera à optimiser le travail respiratoire, musculaire et articulaire, tout en minimisant les tensions non nécessaires.

Réciproquement, chanter ou émettre des sons, sans forcément rechercher la justesse ou l’exécution conforme d’une œuvre connue, est une façon de masser, réveiller, harmoniser les tissus endormis, rigidifiés, encombrés ou privés d’énergie.

La qualité des sons émis par le chanteur dépend de la facilité et de la liberté avec laquelle résonnent les zones correspondantes de son corps.

Cela se manifeste dans le timbre, la couleur de ces sons. Par exemple, ils peuvent paraitre plus fades, criards, éteints, agressifs, etc. si la “caisse de résonance” corporelle est encombrée de blocages musculaires et mentaux. En somme, notre voix est le témoin de notre état physiologique et psychologique.

Le chant est en quelque sorte une thérapie douce et sans danger, d’autant plus efficace que le chanteur travaille dans le but de faire résonner sa voix dans tout le corps.

Nous travaillerons lors de cette session au rééquilibrage sono-corporel.

Il n’est nullement nécessaire d’être un « bon » chanteur, même et surtout ceux qui pensent « chanter faux »sont les bienvenus.

Cette approche de la voix et du chant se fait de façon ludique, excluant tout jugement, s’engageant à vous réconcilier avec les « couleurs » de votre DIRE.

Vous apprendrez à mieux gérer votre souffle, à poser votre voix, vos émotions, à libérer votre imaginaire vous appuyant sur un monde sonore : le VÔTRE !

L’apprentissage du chant est une démarche existentielle de déploiement de potentialités diverses (physiques, psychiques, émotionnelle) dépendant de la relation au corps et à soi.

Pour finir, la mémoire, l’attention, la confiance et la présence à soi et à l’autre, sont autant de facteurs qui participent à la construction d’une aptitude non seulement vocale, mais expressive et communicative.